Pieds Froids

Avoir les pieds froids en temps hivernal n’a strictement rien d’étonnant. Dans ce cas-là, on a naturellement le réflexe de chouchouter nos pieds en appliquant des produits hydratants avant d’enfiler des chaussettes bien douillettes qui tiennent à chaud.

Par contre, il peut arriver à certains d’entre nous d’avoir des pieds froids même au bon milieu d’une journée estival. Ce phénomène est assez courant donc, il est important de connaître ses causes éventuelles, les risques qu’il implique ainsi que les différentes solutions à appliquer selon les cas.

Le phénomène des pieds froids est souvent considéré comme quelque chose d’anodin mais parfois c’est un signe que le corps émet pour nous avertir d’une maladie plus grave que l’on ne pense.

Les causes et les risques possibles du phénomène des pieds froids

Bien évidemment, si le phénomène est provoqué par le temps ou par une nuit particulièrement fraîche, la fameuse bouillote qui consiste à faire un bon bain de pieds dans de l’eau chaude peut suffire. Mettre, ensuite, une paire de chaussettes peut également aider à résoudre le problème.

Mais le cas qui nous intéresse le plus c’est celui de ceux dont les pieds restent froids même en temps chaud, à l’intérieur comme dehors. Si on a du mal à réchauffer les orteils, c’est parce que l’on a une mauvais circulation du sang, ce qui rend parfois le phénomène totalement indépendant du temps qu’il peut faire.

Bien que désagréables, les sensations de froid au niveau des pieds sont très souvent négligées. Et pourtant, il peut arriver que la cause soit sous-jacente et cache probablement un cas de défaillance au niveau des nerfs ou encore de lésion tissulaire.

Une consultation médicale est plus que nécessaire dans ce cas afin de recevoir un diagnostic précis et jouir d’un traitement adéquat. Il faut, donc, rester vigilant et prendre les mesures nécessaires si le phénomène devient récurrent car cela peut être le signe que l’on pourrait être atteint d’une maladie plus ou moins grave.

Les causes profondes du phénomène des pieds froids peuvent être des maladies telles que le diabète, l’hypothyroïdie, l’artériosclérose, un problème de pression sanguine ou la maladie de Raynaud. Si tel est le cas, consulter son médecin devient vital pour éradiquer le problème depuis ses racines.

Par contre, il est possible que les causes de ce phénomène soient juste liées à la météo, au contact avec un support froid ou glacial. Mais il faut également savoir que le sédentarisme peut être à l’origine des sensations de froid aux extrémités. Une fois de plus, le sport est un excellent moyen de prévention comme pour beaucoup d’autres maladies.

La maladie de Raynaud, la principale cause des pieds froids

Si différentes origines du phénomène des pieds froids sont citées plus haut, la maladie de Raynaud reste la principale cause. Cette maladie mérite, donc, que l’on lui accorde plus d’attention pour que chacun puisse connaître son symptôme et y remédier plus facilement.

C’est une maladie provenant d’un trouble chronique d’irrigation des pieds mais aussi des mains. Elles se manifestent de manière périodique à cause du froid ou parfois à cause d’une dépression ou de stress au niveau des émotions.

Généralement, le symptôme de Raynaud atteint les adultes de plus de 30ans mais ceci ne devrait empêcher les plus jeunes de rester bien vigilants en cas de phénomène de pieds froids accompagné d’une crise de pâleur.

Pour expliquer ce syndrome d’une façon très simple, ceux qui sont touchés par la maladie de Raynaud ont un problème d’hypersensibilité au niveau des nerfs responsables du resserrement des petites artères que l’on appelle les artérioles.

Normalement, le corps humain cherche instinctivement à resserrer les artérioles, qui sont des nerfs qui se trouvent sous la peau, lorsqu’il est en contact avec le froid. Il s’agit d’un mécanisme nommé vasoconstriction qui consiste à réduire l’exposition du sang au froid dans le but de conserver la température corporelle.

Mais quand on a la maladie de Raynaud, au lieu de réagir normalement au froid en resserrant les artérioles, les nerfs concernés sont tellement hypersensibles qu’ils provoquent des crises de spasme à cause d’une baisse plutôt brutale du calibre des artères.

Comment savoir si on a attrapé le syndrome de Raynaud ? Cette maladie, qui peut être aussi bénigne que grave selon les cas, peut se manifester à travers ces symptômes :

  • Les extrémités deviennent très pâles et il est possible d’être engourdi. Parfois, il arrive même de perdre la sensibilité sur les zones atteintes.
  • Les pieds et/ou les mains deviennent bleus (ceci veut dire qu’il y a manque d’oxygène)
  • Après une crise de spasme au niveau des extrémités, on ressent encore des fourmillements localisés ou même de la douleur. La couleur des parties touchées deviennent alors rougeâtre.

Les meilleures solutions pour enrayer le problème des pieds froids

Les solutions naturelles sont à privilégier pour éviter les effets secondaires. En premier lieu, il faut s’organiser personnellement pour trouver des créneaux pour faire des activités physiques de manière régulière. Cela peut être des séances de sport entre amis, en famille, en salle dédiée ou tout simplement en pratiquant la marche à pied au moins 30mn par jour. Ceci doit être suive d’une alimentation équilibrée.

Les aliments qui ont des vertus sur la thyroïde sont à privilégier tels que le poisson, les fruits de mer, les algues, les légumes comme les carottes, les haricots blancs, les pommes de terre, ou encore les tomates, l’ail, l’oignon et les fruits comme les fraises et les pruneaux entre autres.

Les aliments qui favorisent le phénomène des pieds froids sont ceux qui contiennent beaucoup de matières grasses. La graisse saturée que les fastfoods ont l’habitude de servir à leur clientèle est très déconseillé. Et c’est pareil pour les produits laitiers gras ainsi que les viandes grasses, sans oublier les protéines provenant des animaux.

Il ne faut, donc, pas en abuser, éviter même d’en consommer si possible. Eviter également de fumer, le tabagisme peut aussi être l’origine d’un problème de circulation sanguine.

Une des habitudes que chacun pourrait adopter au quotidien afin de prévenir, voire combattre le phénomène des pieds froids c’est de boire différentes infusions selon le moment de la journée :

  • Le matin, une infusion de thym ou de romarin, qui sont des plantes médicinales, est la meilleure option.
  • A midi, après déjeuner ou collation, faire infuser des herbes qui favorisent la digestion telles que le fenouil ou la menthe.
  • Le soir venu, une infusion de gingembre tiendra vos petits petons au chaud pendant toute la nuit.

Avant d’aller au lit, donnez à vos pieds un bain chaud avec des graines de moutarde séchées ou des huiles essentielles. Enfilez, par la suite, une bonne paire de chaussettes bien confortable. Si le problème persiste, il faut consulter un médecin.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services